EN
 
FREN

Mémoires du Futur


Français d’origine, Sylvestre Gauvrit décide de s’engager sur la route des grands maîtres comme Michelangelo B., A.Rodin ou H.Moore, et se forme à la sculpture à Carrare, patrie du marbre en Toscane. La ville de Carrare est en effet mondialement connue pour ses carrières de marbre, exploitées depuis l’époque romaine.


Si le marbre reste son matériau de prédilection, son savoir-faire s’est également élargi au travail de l’acier. Très tôt l’artiste qui aime les grands espaces et le milieu naturel se spécialise dans les sculptures monumentales.
Ces oeuvres, exposées dans le monde entier, ornent aujourd’hui les lieux emblématiques des grandes capitales d’Europe, mais aussi d’Asie ; son travail rencontre un succès tout particulier en Chine où des commandes, à la taille du pays, lui sont passées.


Les grands lointains ne lui font pas pour autant oublier son pays d’origine, la France, où il exposera pour la première fois ses oeuvres en marbre mélangé noir et blanc et ses sculptures en acier inoxydable.

 

 
< back